Auteur : Krim Lahsinat
Date : 5 janvier 2017

Cher Frère et Soeur en Christ,

Nous voulons commencer cette lettre en remerciant Dieu pour chacun de vous pour votre soutien pendant l'année 2016 et en suppliant le Seigneur de vous combler de ses bénédictions durant cette année 2017. C'est toujours une bénédiction pour nous de partager avec vous par ce moyen, ce que Dieu fait dans cette partie du monde.

Par la grâce de Dieu, l'oeuvre continue de progresser malgré les obstacles de l'ennemi. Dieu est celui qui contrôle son oeuvre ici comme ailleurs. Certains ont cessé de venir pour des raisons différentes, d'autres restent fermes malgré les oppressions et de nouvelles personnes viennent pour entendre l'Evangile. Des raisons pour lesquelles nous sommes infiniment reconnaissants envers Dieu.

L'une de nos principales activités de cette période est sans aucun doute notre activité de Noël que nous avons réalisé dans la salle des fêtes de la ville. Dieu merci, nous avons eu 280 enfants et quelques adultes et jeunes. Nous remercions Dieu pour l'opportunité d'avoir prêché le Christ comme unique Sauveur, mais aussi pour pourvoir le nécessaire afin de donner à chaque enfant un sac de bonbons. La joie des enfants nous a aussi rempli de joie. Une grande bénédiction de notre Dieu.

Dieu merci aussi pour l'équipe de l'église, jeunes et adultes. Continuez à prier pour eux, pour leur croissance spirituelle, mais aussi pour
leurs besoins matériels. Beaucoup ne travaillent pas ou parce qu'il n'y en trouvent pas ou parce ce sont des clandestins. Ils vivent dans des
situations très difficiles, même pour le logement. Dieu merci, de temps en temps nous pouvons les aider avec des sacs de nourriture et d'autres choses, mais le besoin est si grand que Dieu seul peut donner des solutions. S'il vous plaît priez pour eux !!!!!!!!!!!!!!

Nous sommes aussi reconnaissants envers Dieu pour le baptême du jeune Soidri, qui a décidé d'obéir au commandement du Seigneur. Il est très
intéressé, mais dans la maison où il vit, qui ne sont pas ses parents, ils sont très exigeants avec lui et ne lui donnent pas beaucoup de liberté. Priez pour que Dieu lui pourvoie un autre endroit où vivre, et puisse se réunir avec nous avec plus de fréquence.

Cela fait un peu plus d'une année que nous sommes dans ce local, et nous remercions Dieu pour tout ce qui nous permet de faire à cet endroit. Chaque dimanche, dans le premier culte de nombreux enfants viennent, et dans le deuxième culte et le jeudi nous avons une bonne présence de jeunes et adultes. Mais la tension monte avec les voisins, et en plus nous avons beaucoup d'interruptions pendant les cultes parce que nous sommes dans un endroit où il y a beaucoup de gens et beaucoup de bruit. Donc, nous vous demandons de nous aider à prier pour que Dieu pourvoie un autre lieu ou un terrain dans un endroit plus isolé et commencer à construire. Nous sommes conscients que cela exigera un
investissement important, mais nous savons que pour Dieu il n'y a rien qui ne puisse ne pas pourvoir. Aidez nous à prier pour ce besoin urgent!!!

Merci Dieu aussi que pendant cette période, Il m'a permis de terminer la traduction de mon témoignage en espagnol intitulé « La Locura de un
Sueno", qui est actuellement dans une librairie d'auto-édition sur le lien suivant :
http://www.bubok.com.mx/libros/199967/La-Locura-de-un-Sueno

Nous ne savons pas si Dieu utilisera ce moyen pour subvenir aux besoins de l'oeuvre ici à Mayotte, Lui seul sait. Sans expérience, il est difficile de promouvoir le livre en français et en espagnol à la fois dans les églises et dans les librairies chrétiennes. Si vous savez comment faire et pourriez nous aider ou nous conseiller, nous vous en serons très reconnaissants.

Dieu merci que pendant cette période Il a permis aussi à mon épouse et à notre fille Vanessa de fêter une année de plus.

Nous vous remercions de veiller sur l'oeuvre missionnaire à Mayotte, à travers vos prières et vos offrandes pour le ministère et la famille.
Que le Seigneur vous garde et vous donne un 2017 plein de bénédictions

Famille Lahsinat

Télécharger la lettre de nouvelle